Ma rencontre avec le monde invisible

Bonjour mon Happy,

Je te délivre aujourd’hui une partie de mon histoire. C’est un article assez particulier qui me tiens vraiment à cœur. Comme tu as pu le voir sur les réseaux sociaux ou bien dans la vie de tous les jours, si tu me connais, je suis une personne très ouverte d’esprit, qui se pose parfois beaucoup de questions sur la vie après là mort, comment les âmes des défunts arrivent elles à nous communiquer des lieux, des sensations, des mots, des images etc

Une partie de mon histoire

J’avais 4 ans environs quand tout à commencer, j’ai été visitée par des entités lorsque j’étais en train de dormir dans ma chambre qui donnait sur la rue, à Marseille. Évidemment pour ne rien arranger à ma situation c’était toujours durant la nuit. A l’époque je vivais avec ma mère, nos chambres étaient séparées par les WC et la salle de bain, c’était un petit couloir qui me paraissait long à traverser pendant mes nuits. Ne me demandait pas le jour, l’heure, la date et l’année car je ne m’en souviens plus, je peux simplement vous dire que je devais avoir 4ans environs.

Le premier soir ma mère m’a embrassée, elle s’est couchée à mes côtés et elle a attendue que je m’endorme, c’était et c’est toujours notre petit rituel du soir. Puis dans la nuit, j’ai entendu des tambours, j’ai pensée que c’était des personnes dans la rue qui fêtaient quelque chose, nous sommes à Marseille après tout. J’ai réussi à me rendormir. La deuxième nuit a été un peu plus dur pour moi car en plus des tambours, il y avait une masse noire vers la porte de ma chambre et mon lit donnait juste à côté. Je me suis mise à appeler ma mère, mais j’avais l’impression que personne ne pouvait m’entendre…

Je me souviens aussi de m’être posée ouvertement la question « Est-ce-que je rêve ou est-ce-que je suis réellement réveillée? » (Je reviendrais sur mes questions plus tard, dans l’article) pour ma troisième nuit, j’étais tellement fatiguée que j’ai dû dormir d’un seul trait, puis ça a été le calme pendant quelques jours et ça à recommencer de plus belle, successivement durant chaque nuit j’entendais les tambours et parfois même des chants qui étaient rythmés. Un soir c’était devenu tellement insupportable pour moi que j’ai couru dans le lit de ma mère, à la réveiller et à lui faire allumer toutes les lumières de l’appartement. Elle fit le tour de chaque pièces même les WC et la salle de bain puis elle revient dans la chambre me regardant et me dit « Je crois que tu as fais un cauchemar Moune, reste avec moi pour te rendormir on en reparlera demain matin. »C’est ce que je fis, le lendemain j’étais agitée par ma nuit, j’avais comme des flashs backs, étant petite et n’arrivant pas correctement à m’exprimer, j’ai pris l’initiative de faire des dessins, des dessins toujours en noir que ma mère avec le temps à mis à la poubelle, ce que je comprends parfaitement.

Les tambours, les chants tout c’est dérangements pendant la nuit ne sont pas dû à mon imagination, car j’ai vu bon nombres de psy en tout genre durant mon enfance et une petite partie de mon adolescence pour dire à mes parents « votre fille a une imagination débordante pour son âge »…

http___www.lifeofpix.com_wp-content_uploads_2017_06_dscf1712.jpg
Où que toi sois, que tu le veuilles ou non. Tu auras au moins une fois dans ta vie, une rencontre avec le monde de l’invisible, que tu sois en pleine conscience ou inconscient. Ton esprit va t’alerte qu’une sensation de froid ou de chaud (changement de température) est ici et pas de l’autre côté de la pièce, une impression d’être surveillé(e). Ce n’est pas à nous de demander vulgairement « Esprit es-tu là? », il y a une hiérarchie même dans l’au-delà et ils sont parfois craintif. Sois toujours gratifiant quoiqu’il arrive et si tu te sens mal à l’aise, sors de la où tu te trouves, si possible avec une autre personne, on ne sait jamais comment ton corps peut réagir.

Ce «tapage nocturne» à durée jusqu’à mes 10ans, de mes 4 ans à mes 10ans j’ai dormi avec ma mère avec une peur d’être dérangée toutes les nuits par la Sorcière africaine, c’est comme ça que je l’ai appelée. Comment je suis arrivée à passer d’une masse noir à une certitude que cette « chose » était une femme? Tout simplement en parlant avec ma mère qui m’a apprit beaucoup sur la vision de la vie, la croyance, la mort, les défunts, l’ésotérisme. Elle m’a emmène voir des médiums, des voyants qu’elle connaissait bien avec lesquels j’étais intriguée mais toujours admirative et apaisée d’être avec eux. Certains me regardaient de haut, je pense que c’était pour m’impressionner, d’autres étaient tendres et me faisait parler quand j’en avais envie. Un peu comme un psy mais avec des visions, des sensations et mieux!

Un soir, je devais être dans ma période préadolescente, j’ai longuement parlé avec ma mère dans notre lit, et avant de se coucher, nous avions fait une prière à haute voix. Chose que nous faisions rarement, que dans notre tête, jamais à haute voix ensemble. Je me souviens parfaitement de m’être endormi dans comme cela: ma tête sur mon oreiller, position chien de fusil et une main qui est en contact avec ma mère. Tout ce que je vous dis a son importance. Je me réveille car mon corps ressens comme des frissons, un peu comme si quelqu’un ou quelque chose vous avez touché, effleuré. Crois le ou non, je me suis réveillée dans cette position : mon visage n’était plus sur mon coussin, j’avais les pieds de ma mère en face de moi, j’étais à l’inverse de ma position avant de m’endormir. Quand j’ai pris mon courage à deux mains pour réveiller ma mère, ça réaction a été de me dire « Mais qu’est-ce-que tu as fais ? Que s’est-il encore passé cette nuit? » Si j’avais eu les réponses à ses questions au moment voulu, j’aurais bien aimé lui donner des explications, mais je n’en avais pas…

En grandissant, j’ai été en contacte avec quelques entités de ma famille et des entités extérieurs. Après avoir déménagés chez ma grand mère maternel car elle avait besoin que quelqu’un soit auprès d’elle, le jour comme la nuit, les entités nuisibles de l’appartement n’ont pas refait surface depuis. Mais il y avait ceux de l’appartement de ma grand mère…Ceci étant une autre histoire… Nous avons emménagées, ma mère et moi, chez ma grand mère quand j’étais en 4ème et nous sommes restées jusqu’à la fin de mon année de lycée. Durant cette longue période, j’ai eu la chance de voir une apparition, celle de mon arrière grand mère dans sa cuisine, elle se tenait dans devant la fenêtre, puis elle est vite parti. J’ai aussitôt appeler ma mère et je lui ai décris la personne, elle m’a confirmée que c’était bien elle.

Il y a certains moment de ma vie que j’ai appris à accepter, d’autre qui m’ont profondément marqué avec des rencontres humaines et surnaturelle. Tout ce que je peux en dire, c’est qu’il y a bien quelque chose de l’autre côté, il y a des énergies, des esprits malins, des esprits de lumière, certain sont perdu, d’autres restent ici pour diverses raisons. C’est leur histoire qui réside dans nos murs, bien avant que ce soit les notre. Ce qu’il y a après la mort, je ne sais pas à proprement dit, je pense juste qu’il y a des énergies, des résidus qui font que nous ressentons et voyons des choses dîtes inexplicables. Moi je ne peux qu’y croire et je ne rêve pas. Il n’y a ni hasard ni coïncidence. Ma vie est tourne autour d’eux. Si je peux te donner un conseil, c’est d’essayer de ne pas avoir peur, car ils se nourrissent de cette peur, nous sommes des énergies pour eux, qu’ils peuvent utiliser à tous moment.

http___www.lifeofpix.com_wp-content_uploads_2017_06_dscf1852.jpg
Tout types d’habitation peut-être visitées, vous pouvez trouver des résidus, des âmes bloquées ou qui aiment être dans ses lieux (forêts, habitation, plage, montagne, cave, grenier, placard…) Si un jour tu entre dans un lieu, imagine toi toujours entouré(e) d’une lumière blanche et éclatante, rempli d’amour et de gratitude.

Il faut que tu saches quelque chose mon Happy, j’ai essayée plus d’une fois de faire abstraction de ce monde, de me mettre des œillets et de surtout de faire la sourd-oreilles!  Mais à chaque fois que j’ai fait ça, tu peux être sûr(e) que ça s’amplifier, comme pour me dire « Ohé du bateau, nous sommes là! ». Ils sont une partie de moi et j’en sus très contente et surtout gratifiante!

Réalité ou imaginaire ?

Octobre 2013 Jennifer & Caroline (4)
Chapelle de Vauguillain à Saint-Julien-Du-Sault, Bourgogne France.

Quand ça a commencé, je me suis posé cette question et pendant un bon moment… Car a chaque fois que j’avais une apparition, une prémonition ou même un ressenti, elle était toujours présente dans ma tête « Pince-moi je rêve !  » ou « Je vois vraiment ça? ». C’est grâce au temps que j’ai appris à comprendre mais c’est aussi dû à de nombreuses rencontres et de dialogue sur le sujet que je sais faire parfois la différence entre ma réalité et mon imaginaire.

Un peu de philosophie

Réalité

Ma définition de la réalité : A première vue, je dirais que la réalité c’est une expérience que l’on voit et/ou vie sur le moment présent, là maintenant.

Définition du site Philosciences :  (Je vais mettre ,pour moi, ce qui ressort le plus du texte, si tu veux lire la définition complète, tu peux cliquer sur le lien en gras) « La réalité se manifeste au travers de qualités sensibles, ainsi que par la résistance qu’elle oppose à nos actions. Nous retrouvons deux types de réalités, la réalité ordinaire et la réalité scientifique. Pour l’ordinaire elle dépend d’un expérience spontanée tandis que l’autre, la scientifique est plus méthodique. La réalité ordinaire s’imprègne de l’imaginaire à cause des situations et des expériences, alors que la réalité scientifique se constitue par des faits produits d’une expérience, elle est donc, plus sûre.

Imaginaire

Ma définition de l’imaginaire : Je t’avoue mon Happy, que je n’y ai pas vraiment réfléchis. L’imaginaire est sans doute une partie de l’invention car pour inventer, il faut penser et la pensée revient à imaginer quelque chose ou quelqu’un. L’imaginaire est une partie de la conscience ou de l’inconscient ? Ou peut-être des deux…

Définition du blog Apprendre la Philosophie : « Quelle est la différence entre l’imagination et l’imaginaire ? L’imagination se définit comme une faculté à la disposition d’un sujet, un pouvoir considéré d’abord comme reproducteur puis plutôt producteur. Dans un premier sens, on a commencé à employer “imaginaire” pour désigner avec Sartre non seulement le monde imaginé de toute pièce par la conscience, mais cette conscience elle-même. On peut aussi employer “imaginaire” pour désigner le monde produit par l’imagination, notamment le monde de l’art, ou bien même le monde des images (voire des croyances) inter-individuelles (cf. les archétypes de Jung). — Ici on s’attachera surtout à définir l’imaginaire, non plus comme une faculté, mais comme la réalité d’un sujet ou au moins un aspect de cette réalité. Auparavant, nous aurons montré que, pour avoir une “identité”, un sujet aura dû en passer par une “identification” elle-même de nature essentiellement imaginaire. »

Je pense que c’est un point de vue qui diffère entre chaque personne. Que les choses soient claire je ne cherche pas à prouver par A+B que l’au-delà existe ou à te persuader qu’il faut y croire. C’est simplement mon témoignage.

Les lieux sont-ils vraiment hantés ?

DSCN0752
Portail d’un manoir à Saint-Julien-Du-Sault, Bourgogne France.

«Si tu rentres dans cette maison tu y verras des fantômes !», «T’es capes d’aller dans l’hospice désaffecté et d’y rester 1h en appelant les esprits? », «Apparemment la ferme de Billy serait hantée…» On a tous et toutes un jour entendu une phrase de se genre étant enfant, ado ou adulte. Combien de gens ont-ils visités un endroit dit « hanté » ? Ou ont eu une certaine curiosité parfois mal placée envers ce genre d’endroit ?

Quand je devais avoir 8 ou 9ans, nous étions allez chez l’un de mes oncles du côté de ma mère et avec mes cousins et mes cousines, nous avions parfois l’habitude de se faire peur, car il fallait que les plus âgées fassent peur au plus petits, je ne sais pas pourquoi… L’une de mes cousines, Agathe, nous avez apprit qu’il y avait une maison à 3 maison de la sienne, qui était abandonnée et elle disait qu’elle était hantée… Nous avons tous les 6 pris notre courage à deux mains et nous sommes entrées dans cette maison, dans un état détérioré…Bizarrement nous nous sommes tous mis à parler à voix base, peut-être à cause de l’atmosphère. Et les fouilles ont commencées, je me rappelle que je n’étais pas vraiment à l’aise à l’idée de fouiller dans une maison où il y avait encore des affaires des précédents propriétaires. Donc, j’ai décidée de me balader tout simplement. Si mes souvenirs sont bons, j’étais restée au rez-de-chaussée alors que les autres montaient et descendaient pour fouiller partout (sans rien prendre). La sœur d’Agathe, Julie à ressentit quelque chose car elle nous avait dit qu’à un moment donné, elle ne se sentait pas la bienvenue dans une pièce et Gauthier, un autre de mes cousins, lui aussi avait ressentit une « présence » bien que maintenant, il n’y croit pas vraiment. Puis une fois prit dans le feu de l’action tous les 6 nous avons entendu un bruit à avoir froid dans le dos et nous avons déguerpis en peu de temps !

Ce que j’en tire de cette expérience en étant petite, c’est qu’il faut toujours demander la permission avant d’entrée dans un lieu « sans vie » ou personne n’habite. Et il faut se fier à son instinct. Quand c’est l’heure de partir, on ne badine pas! On ne sait jamais quelle foudre peut nous tomber dessus.

DSCN0751
L’un des manoir de Saint-Julien-Du-Sault, Bourgogne France.

S’informer

Mon Happy d’amour, si tu es curieux et que tu souhaites en apprendre un peu plus sur le sujet, je serais ravie d’en discuter avec toi, par mail ou directement sur le blog, ou les réseaux sociaux. Sinon je vais te donner quelques idées de livres, de documentations et même de documentaires à voir.

Documentaires

  •  Ghost Adventures est une série documentaire créé par Zak Bagans certains diront qu’il a des méthodes d’approches un peu brutales avec certaines entités surtout quand il s’agit du Mal, des démons et autres énergies maléfiques antérieure à notre monde d’aujourd’hui moi je trouve pas, l’équipe est juste et respect le lieu et les âmes. Il montre un aspect réel de ce monde invisible, enfin pas si invisible que ça… (rire)

 

  • The Believers est un documentaire basé sur la recherche et la compréhension de l’au-delà créé par Sandy Lakdar  et réalisé par Jonathan Dailler son compagnon. Ce que j’apprécie chez eux, c’est le respect qu’ils ont pour les lieux et les âmes qui y résident, ils le font pour avoir des preuves et non par stupidité de créer une réaction à une demande vulgaire.
  • TAPS Ghost Hunters est plus une émission télé. Des personnes résident ou travaillant dans un lieu hanté font appel au groupe afin de montrer, prouver ou non s’il y a un phénomène paranormal. Pour information, la série s’est arrêtée en 2016, ça ne veut pas dire qu’ils ne sont plus en activité.
  • Paranormal State c’est une sorte de série documentaire qui a été créé par Rayn Buell  le SRP est un groupe d’étudiants de Pennsylvanie aidant des familles (le plus souvent) à éloigner et renvoyer le Mal. Ils se font aider par des voyants, médiums et démonologue  tel que la célèbre Lorraine Warren qui est vraiment pour moi un modèle et une véritable experte du paranormal !

Livres : Ésotérisme

  • Allan Kardec est le précepteur de la philosophie du spiritisme. Quand j’ai entrepris cette recherche, on m’a tout suite guidée vers Kardec et son travail.
  • Sandy Lakdar de The Believers a sortie un livre sur sa rencontre avec le monde invisible. Je ne l’ai pas encore lu, mais il peut être intéressant de connaître sa vision, ses expériences en tant qu’enquêtrice du paranormal.
  • Patricia Darré j’ai pu livre les lumières de l’invisible qui m’a permis de mettre des mots sur les choses que je voyais et ainsi m’exprime un peu mieux.

Évidemment, il y a aussi la bibliothèque qui peut t’apporter une grande aide dans tes recherches. (J’ai des livres à Marseille, chez mes parents qui parle de sciences et d’ésotérisme ainsi que de spiritualité. Quand j’irais là-bas, je mettrais à jour cette article, pour qu’il soit un peu plus complet).

Octobre 2013 Jennifer & Caroline (15)
Une vue de la Chapelle de Vauguillain à Saint-Julien-Du-Sault Bourgogne France. J’aime y aller avec ma compagne et ressentir son énergie.

Méditez sur la lumière. Premièrement vous êtes la lumière. Ensuite la lumière est en vous. Enfin, vous êtes la lumière.

Questions

  • Crois-tu en l’au-delà ?
  • As-tu déjà eu des visites ?
  • Est-ce-que ça t’intéresse ?
  • As-tu déjà ressentis quelque chose ou quelqu’un dans un endroit ou chez toi ?
  • C’est quoi ton expérience ?

Donne moi ton point de vue, ton avis, ton opinion sur ce sujet ! Même si tu n’y crois pas, je suis toujours ouverte à toutes les réponses.

Joyeusement, Caro

Publié par

Passionnée par le partage, l'échange et la découverte, je t'invite dans mon univers à bras ouverts ! "On est digne de son bonheur quand on aime à le partager." Jean Baptiste Blanchard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s