L’ancrage • S’ancrer pour mieux vivre ?

Coucou Happy,

Tout d’abord, je te souhaite une bonne et heureuse année 2018 !

Pour démarrer cette année, j’ai eu envie de te parler d’ancrage. Car j’ai pu remarquer l’année dernière que l’on manquait parfois d’ancrage, nous n’étions plus vraiment connecté avec nous même mais aussi avec le monde qui nous entoure, la Terre, le Ciel.

Alors pourquoi ne pas commencer par se reconnecter à la Terre et à soi-même pour mieux démarrer cette année 2018 ?

Avant propos

Encore rares sont ceux qui ont consciences des bienfaits que peut avoir la nature sur nos émotions. Il est pourtant primordial d’apprendre ou de réapprendre à entrer en contact avec elle, car c’est grâce à elle que l’on retrouve une paix intérieure, un bien-être, un épanouissement chez soi mais tout aussi bien chez les autres.

Reprendre racine c’est avant tout chasser, éliminer, nettoyer nos émotions négatives, le bas astral exemples : angoisse, stress, irritabilité, fatigue… La nature est dotée d’un rôle, de pouvoirs insoupçonnés pour la plus part d’entre nous. Ne t’es-tu jamais demandé pourquoi tu te sentais bien au cœur d’une foret ? En balade prêt d’un ruisseau ou à la campagne sous un arbre ? Mais il n’y a qu’une seule et véritable question à se poser :

où te sens-tu vraiment en sécurité ? 

grounding4_1024x1024

Qu’est-ce que l’ancrage et à quoi ça sert d’être ancré ?

Création d’un lien solide entre soi-même et la planète Terre, permettant aux énergies en excès et déséquilibrées de quitter le corps. Définition de Judy Hall dans ses 3 tomes « La bible des cristaux ».

Synonymes du verbe ancrer : fixer, enraciner, attacher, implanter, consolider.

On nomme ancrage énergétique une technique d’enracinement dans une vision d’ensemble. C’est apprendre à utiliser l’énergie de la Terre pour se ressourcer, se manifester et/ou pour être soutenu dans nos projets en toute sécurité.

L’ancrage se pratique différemment dans chaque dimension, notamment et principalement dans la dimension de l’aura¹ et du Hara².

¹L’aura : «champs d’énergie», «dimension énergétique» propre à chacun. Notre corps physique est, donc, composé de «corps énergétiques» : corps éthérique, mental, astral, causal, bouddhique et atmique. Pour en savoir plus retrouve mon article « Écoute ton corps » juste ici. Cet ensemble de corps forment l‘aura et c’est à l’intérieur de cette aura que l’on retrouve nos 7 principaux chakras qui fonctionnent comme des organes énergétiques.

²Hara : «alignement», «dimension énergétique» son point principal se nomme le Tan Tien et il se trouve dans le bas ventre, à environ 3cm en dessous du nombril (comme le deuxième chakras). Le Tan Tien est le centre de ton Être, ta capacité à être pleinement présent, ton point d’équilibre, ton pouvoir personnel, un point de centrage. Selon Barbara Ann Brennan, docteur en physique qui a étudiée les champs d’énergies humains, on retrouve quatre points principaux :

  1. Point d’individualisation – (qui je suis quand j’ai décidé de m’incarner ?),
  2. Siège de l’âme – (qu’est-ce qui me fait vraiment vibrer ?),
  3. Mon/ton Tan Tien – (comment le manifester ?),
  4. Arriver au centre de la Terre – (sur cette planète, noyau).

L’ancrage sert à développer une meilleure relation avec soi-même (ex: te sentir à ta place), mais aussi à développer une meilleure relation avec le monde extérieur (ex: savoir se sentir en sécurité en tout temps, moment et/ou lieu), le monde matériel (ex: être capable de mener à bien un ou plusieurs projets qui ne voient jamais le jour), et le monde spirituel (ex: dépasser nos peurs et ainsi les mettre en application). L’ancrage te permet également de te protéger, de parler calmement devant un public, d’être en confiance avec le monde qui t’entoure, de te sentir en sécurité, de te poser les bonnes questions, les bons mots sur tes maux, tes peurs, tes angoisses sur papier.

Tu trouveras ci-dessous deux illustration de L’homme déraciné de l’artiste Roland Topor.

Et comme si mes pieds eussent jeté racine, J’ai resté quelque temps immobile…. MAIRET, Soliman, II, 4.

Penses-tu être suffisamment ancré et en sécurité où que tu sois et avec n’importe qu’elle personne ?
S’il y a une tempête crois-tu pouvoir rester indemne ?

Il y a un article qui m’a particulièrement plus pendant mes recherches sur l’ancrage, c’est Les pratiques du Tao que tu peux retrouver ici. Où l’auteur nous parle du Tan Tien qui n’est autre que le centre de l’énergie vitale, le Qi. Mais également le centre de gravité du corps, là ou sont subis les effets de la loi de l’attraction universelle.

De plus, voici un extrait du livre Ancrage énergétique, enracinement de Mary Laure Teyssedre :

« Travailler son ancrage permet de régler divers problèmes :

Niveau physique (s’il n’y a pas de problème physiologique bien sûr) :

  • le stress ;
  • l’hypocondrie ;
  • les crises d’angoisse ;
  • les migraines à répétition ;
  • les maux de ventre (plexus solaire en particulier) dus au stress ;
  • les chutes ;
  • les problèmes de pieds, de jambes, les difficultés de circulation sanguine dans les jambes, la sensation d’être « à côté de ses pompes », les pieds froids.

Niveau émotionnel et comportemental :

  • le manque de confiance en soi ;
  • la sensation de ne pas être à sa place ;
  • les difficultés de concentration ;
  • la peur de s’exprimer en public ;
  • le sentiment de rejet ;
  • les difficultés d’expression de ses propres opinons ;
  • la peur des autres ;
  • la peur d’être touché, la peur du toucher, du contact physique ;
  • la difficulté de se sentir à sa place ;
  • la difficulté à prendre sa place ;
  • la difficulté à se faire respecter, à faire respecter votre « nom » ;
  • le « petit vélo dans la tête » ou ralentir le mental qui ne s’arrête d’habitude jamais ;
  • la fuite dans des réalités virtuelles ;
  • le stress post-traumatique.

Enfin, au niveau spirituel, l’ancrage peut nous permettre de :

  • retrouver la confiance en la Vie ;
  • retrouver la joie de vivre ;
  • retrouver l’envie de vivre ;
  • trouver le détachement émotionnel nécessaire et la compréhension pour dépasser certaines épreuves de la vie ;
  • vous aider à manifester et mettre en œuvre concrètement vos projets ;
  • vous aider à prendre et à tenir vos décisions ;
  • manifester votre but de vie (et éventuellement le découvrir) ;
  • être dans l’ici et maintenant, être présent ;
  • pratiquer l’art de l’écoute active, avec une réelle présence (essentiellement pour les thérapeutes).

Certains signes pouvant trahir un manque d’ancrage :

Quelques phrases types dénotant un manque d’ancrage :

  • « je ne me sens pas de cette planète » ;
  • « je me suis trompé de planète » ;
  • « je suis un extra-terrestre » ;
  • « je n’ai pas demandé à naître » ;
  • « j’ai peur de tout » ;
  • « je m’inquiète pour tout » ;
  • « j’angoisse tout le temps » ;
  • « je ne supporte pas qu’on me touche » ;
  • « je suis bien mieux ailleurs » ;
  • « je ne me sens pas à ma place » ;
  • « je n’arrive pas à prendre ma place » ;
  • « je n’arrive pas à m’arrêter de penser ».

Physiquement :

  • vous souffrez régulièrement d’horribles migraines ;
  • vous tombez régulièrement ;
  • vous avez mal aux jambes, vous ne sentez plus vos jambes ;
  • vous avez les articulations fragiles, les chevilles toutes fines ;
  • vous avec toujours les pieds froids ;
  • vous vous êtes déjà cassé la jambe, plusieurs fois même ;
  • vous êtes très élancé, voire filiforme ;
  • de manière générale, vous détestez votre corps ;
  • vous n »arrivez pas à regarder quelqu’un dans les yeux ;
  • vous avez une tendance à l’hypocondrie, ou au contraire vous ignorez votre maladie le plus longtemps possible.

Émotions et comportements :

  • on vous définit facilement comme « dans la lune » ou même « complétement barré« . Ces expressions sont l’exact opposé de « bien ancré« , « enraciné« , « complétement présent » ou même tout simplement « les deux pieds sur Terre » ;
  • vous pensez tout le temps, votre mental ne s’arrête jamais ;
  • vous ne faites absolument pas de sport ;
  • vous n’avez aucun contact avec la nature ;
  • vous avez des tonnes d’idées, mais vous n’arrivez jamais à les mettre en pratique ;
  • vous êtes extrêmement spirituel et les choses du quotidien ne vous intéressent absolument pas ;
  • vous ne trouvez pas grand intérêt en la vie ;
  • vous avez un gros problème avec l’argent ;
  • vous avez beaucoup de mal à dire non ;
  • vous avez du mal à vous faire respecter, et à vous respecter vous-même ;
  • il n’y a pas un seul endroit où vous vous sentez en sécurité (sauf éventuellement enfermé à double tour chez vous) ;
  • vous n’avez aucune confiance en votre corps ;
  • vous ne vous sentez pas en sécurité dans votre corps ;
  • vous sursautez au moindre bruit ;
  • vous êtes extrêmement angoissé à longueur de journée ;
  • vous avez des hallucinations, vous entendez des voix et cela vous fait peur ;
  • vous stressez très facilement. »

Donc, si a un moment donné, tu as pu/su t’identifier dans cette longue liste très détaillée,  tu dois manquer d’ancrage et un manque d’ancrage est dû principalement à la peur. Tu n’en ai pas, encore, conscient à l’heure actuelle, mais cette peur pourrait être marqué dans tes corps, comme des souvenirs…

Je vais me prendre en exemple – j’ai une peur bleu des chevaux mais c’est incroyable… Un jour avec ma compagne nous sommes allées nous balader en forêt et sur le chemin, il y a un ranch, avec des chevaux… Va savoir pourquoi, j’ai voulu aller voir. L’animal s’est approché de moi et j’ai immédiatement reculée et puis nous sommes parti, sur le retour, j’y suis retournée et je me suis dis « ma vieille, tu vas y arriver« , et je l’ai fait, j’ai donné une caresse à ce cheval, j’étais heureuse comme un pape ce jour là.

En rentrant, je téléphone à ma mère et je lui apprends la nouvelle, elle me dit « tu as enfin tiré un trait sur cette peur depuis ton accident » je lui demande quel accident et il se trouve, qu’étant petite ma mère m’avait payée une journée à cheval, et que j’étais tombée (sans être blessée physiquement) alors qu’il était au pas. J’ai pu comprendre pourquoi mon corps me faisait sentir mal à l’aise face à eux.

Tout évènements traumatisants vont rester en mémoire, et ils vont figer la circulation énergétique à certains endroits. Plus ils sont anciens, plus ils seront inscrits profondément dans nos cellules, nos croyances, nos habitudes énergétiques et réactionnelles, voir même notre corps physique. Mary Laure Teyssedre

Comment faire pour s’ancrer et/ou améliorer son ancrage ?

Ce sont entre-autre ces deux questions que je me suis posé avant de commencer à faire cet article et petit à petit j’y ai trouvé des réponses que voici :

Il y a un américain Gary Craig qui a testé une méthode L’EFT (Emotional Freddom Technique) cette technique consiste à aider l’émotionnelle à se libérer en tapotant des points de croisements de méridiens énergétiques précis.

Résultat de recherche d'images pour "eft"

Je ne veux pas trop m’étendre car je pourrais facilement m’écarter de mon sujet initial, c’est pourquoi je t’ai trouvé un document pdf bien expliqué sur cette méthode, tu peux le télécharger juste ici → EFT – l’essentiel en 10 fiches.

L’ancrage énergétique par la visualisation

Image associée

La visualisation c’est imaginer, pouvoir ressentir ce qui nous entoure, à chaque instant, dans l’ici et maintenant. Du moins c’est ce que j’en pense.

Voici une méthode de visualisation connue, celle des Racines :

Ferme tes yeux et concentre toi sur la plante de tes pieds. Dans chacun de tes pieds, fais pousser des racines et laisses-les s’enfoncer profondément dans le sol. Puis visualise tes racines s’étendre, devenir de plus en plus grosses, de plus en plus nombreuses, plus profondes… Elles s’étendent maintenant à toute ta ville, tout ton département… Avec une profonde inspiration, laisse venir à toi tous les nutriments de la Terre récupérés tes racines, toute cette énergie nourricière fournie par notre mère la Terre, puis laisse cette énergie remonter doucement dans tes racines, la plante de tes pieds, tes pieds, tes chevilles, tes mollets, tes genoux, tes cuisses, ton bassin, ton ventre, ta colonne vertébrale, ta poitrine, ton cou, ta nuque et toute ta tête…

Avec une lente expiration, utilise toute cette bonne énergie, cette force nouvelle que tu viens d’acquérir, pour étendre tes racines encore plus loin, plus nombreuses, plus fortes… Tes racines s’étendent, de nombreuses radicelles se créent et tes racines englobent maintenant… la France entière, puis l’Europe… De nouveau, avec une profonde inspiration, inspire cette énergie régénératrice et laisse-la remonter dans ton corps entier : tes racines, la plante de tes pieds, tes pieds, tes chevilles, tes mollets, tes genoux,tes cuisses, ton bassin, ton ventre, ta colonne vertébrale, ta poitrine, ton cou, ta nuque et toute ta tête… elle remonte dans tes veines et tes artères, à l’intérieur même de tes os, elle irrigue tous tes organes… Tu te sens vivifié…

Encore une fois, à l’expire, laisse tes racines s’étendre toujours plus loin, plus profondes, plus nombreuses, plus fortes : elles entourent maintenant la Terre entière ! Et tu puises dans cette Terre la sève nourricière qui te fournit toute l’énergie, le calme, la sérénité, la confiance, la force dont tu as besoin. Tu ne fais qu’un avec la Terre ; tu es l’arbre planté fermement sur cette terre, sûr de lui, fort, et fragile à la fois, serein en toutes circonstances, et tu observes… Laisses tes racines doucement se renforcer, puises dans tes racines à chaque inspiration et à chaque expiration, renvoie ta conscience dans la Terre nourricière… Laisse doucement ta conscience s’étendre, imagine tes branches se déployer et ouvre doucement tes bras… Tout comme l’arbre, accueille ce que t’offre la Terre nourricière et sois prêt à offrir ce que tu as.

Déploie tes branches, laisse tes feuilles onduler doucement au gré du vent, imagine les oiseaux venir se nicher dans le creux de tes branches… Aie de la gratitude pour ce que tu offre à la Terre… et prends conscience de son rôle, prépondérant dans ta vie d’arbre… et votre vie d’être humain… Doucement, ouvre tes yeux, en gardant ton arbre bien présent…

***

Inconsciemment, j’ai déjà pratiqué cette technique au bord de la mer… les pieds dans l’eau… Cette technique va te permettre de te régénérer, d’être en harmonie avec Gaïa (Mère nature) et toi-même, essaie de la pratiquer le plus souvent possible pour garde se contact avec tes racines puissantes, profondes et lumineuses. Tu peux également la pratiquer sur une chaise, il faudra visualiser la chaise, les 4 pieds puis tes orteils, tes pieds, tes jambes, tes genoux, etc. Jusqu’à ce que tu deviens un arbre.

Quelques images d’ancrage pour s’aider à visualiser :

Résultat de recherche d'images pour "l'ancrage dans la tradition chrétienne"

Résultat de recherche d'images pour "l'ancrage dans la tradition chrétienne"

full-compressed.jpg

L’ancrage par le sport

C’est l’un des meilleurs moyens de s’ancrer, si évidemment, il est pratiqué de manière consciente. Car quand nous faisons du sport (gymnastique, danse, running …) nous sommes en contact, à l’écoute de ce dernier et ainsi nous activons tous nos corps énergétiques et surtout le corps éthérique car il est le plus proche du corps physique. Voici 4 exercices :

Résultat de recherche d'images pour "squat dessin"
1. Les squats

Le savais-tu ? le corps éthérique est en lien direct avec le premier chakra qui est, également, le chakra d’ancrage principal. Faire des squats permettrait de mieux travailler l’ouverture du premier chakra.

Résultat de recherche d'images pour "combat de sumo dessin"
2. Le sumo technique 2en1

Je pense qu’étant plus jeune, nous avons tous imiter un sumo… Bon ça peut être très enfantin de reproduire ces positions, mais ça va nous faire du bien de retirer cette casquette d’adulte.

Exercice : Tu es debout, tu as les jambes écartées comme sur la photo ci-dessus. Tu vas passer ton poids d’un pied à l’autre et taper des pieds de plus en plus fort. Évidemment, tu reste en position genoux fléchis, dos bien droit et laisse l’énergie monter le long de tes jambes. Plus vite tu tapes des pieds et plus fort, plus tu auras la sensation de t’enfoncer dans la Terre et cette force va te permettre de te nourrir.  Pour finir tu peux également, t’inspirer du Haka, pour affirmer ou réaffirmer ta/tes volontés en poussant un cri puissant et tu te redresses tout doucement, en inspirant à la monter et en expirant une fois bien droite.

Résultat de recherche d'images pour "la bascule du bassin"
3. Bascule du bassin

J’ai beaucoup utilisé cette technique lors de mes échauffements ou quand je ressentais des tensions vers cette région.

Exercice : Tu écartes tes jambes de la largeur de ton bassin, de façon à être centré bien aligné. Tu vas commencer par faire des petits mouvements de bassin, de l’avant vers l’arrière et de l’arrière vers l’avant x10, le tout en respirant et en prenant bien son temps. Chaque mouvement doit-être suivi d’une respiration et d’une expiration. Ensuite, ce que tu peux faire c’est faire des cercles dans le sens des aiguilles d’une montre x10 puis inversement et enfin mélanger la bascule avec les cercles, le tout x10 en pensant à bien respirer et expirer.

 le Qi Gong 

Résultat de recherche d'images pour "le qi gong"

Définition du Qi Gong proposé par France Qi Gong :

Le mot Qi Gong est composé de deux idéogrammes chinois :
« Qi », qui se traduit par souffle, énergie et « Gong », qui désigne tant le travail.

Qi Gong signifie donc le travail de l’énergie, aussi bien que la maîtrise de l’énergie.

Le Qi Gong désigne un ensemble de pratiques énergétiques variées issues de la culture traditionnelle chinoise, visant l’épanouissement individuel et le bien-être, l’entretien de la santé, l’harmonie entre le corps et l’esprit. Cette pratique favorise l’équilibre général entre les parties du corps et les systèmes qui le composent.

De plus, les exercices de Qi Gong utilisent des mouvements, des postures corporelles, des exercices de respiration et de mobilisation des souffles, ainsi que la concentration de l’esprit. Les différentes méthodes combinent, chacune à sa manière et selon ses objectifs particuliers, le travail du corps, la maîtrise du souffle et l’attention de l’esprit.

L’objectif est de faire circuler l’énergie dans le corps et de la renforcer, en s’inspirant des connaissances développées par la médecine traditionnelle chinoise. Le Qi Gong permet de renforcer le corps, de le rendre plus souple et d’optimiser toutes les fonctions de l’organisme.

Cette pratique aide chacun d’entre nous à entretenir sa santé et sa vitalité par une pratique corporelle et respiratoire. Et à trouver la détente et le calme intérieur nécessaires au bon équilibre psychique.

Exercice pour ce stimuler : Assis sur le bout d’une chaise, le dos bien droit. Frotte tes mains.. Pose ta main gauche sur l’estomac paume tournée vers le ciel . Pose ton poing droit sur ta main gauche. Serres les fesses, rentre le ventre, redresse tes talons, soulèves ton pied droit, en même temps que tu soulèves ton poing en caressant fortement l’avant-bras droit, jusqu’au coude. D’un mouvement fort, souffle en même temps que tu abaisses le bras droit vers le sol, et que tu remontes le gauche vers le haut.

Recommence en inversant les bras. Paume droite tournée vers le ciel, et poing gauche posé sur la main droite.

Ce QI-Gong dégage les toxines du foie, renforce le triple réchauffeur, stabilise la rate.

Petite pensée revigorante en fin d’exercice : « Je me sens vivre de plus en plus de joie et de gratitude pour tout ce je découvre de la vie ! »

Cette exercice a été proposé par le blog Vivre Qi-gong.

L’ancrage par la respiration dite « cosmique »

Cette respiration est appelée « respiration cosmique » par un maître taoïste, Mantak Chia. Elle est une source bénéfique voire capitale dans l’ancrage quand celle-ci est faite consciemment.

Succinctement : l’inspiration se visualise et se ressent à partir du plancher pelvien. Elle remonte le long de la colonne vertébrale jusque sous le nez, en passant par le haut du crâne. L’expiration se visualise et se ressent à partir de sous la lèvre inférieure, jusqu’au plancher pelvien. Pendant cette respiration, la pointe de la langue est placée derrière les dents du haut.

Apparemment c’est une respiration-visualisation très puissante qui permet de connecter le méridien gouverneur avec le méridien conception qui sont deux méridiens énergétiques principaux. voir ci-dessous.

Résultat de recherche d'images pour "meridien gouverneur et conception"

Résultat de recherche d'images pour "meridien gouverneur et conception"
Petit plus :  image issue d’un cours de MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) en 2013/2014 durant ma formation spa praticienne module n°2.

Pour plus d’informations, je t’ai (encore) trouvé un document pdf vraiment complet que tu peux télécharger juste ici → Livret de Qi-Gong.

L’ancrage par la nature

Ça semble tellement évident qu’on y pense mais que parfois, on ne le fais pas car on se trouve toujours une excuse pour ne pas aller se balader en forêt, au bord de la mer, à la montagne…

Image associée
Dame nature tu me ressources, ô toi doux mon premier amour…

Que je sois chez moi ou inviter chez des amis dans la famille, dès que j’arrive, j’enlève chaussures et chaussettes et je suis toujours pieds nus et depuis petite, j’ai ce besoin de sentir par les pieds. Il y a de nombreuses façon de se connecter à la nature, à la planète (toujours en étant conscient). Il suffit d’observer la beauté du lieu qui nous entoure, de sentir les odeurs qui parviennent à notre nez, de toucher l’herbe, le sable, l’eau, une feuille… Utilise simplement tes sens, sans rien tuer ni même couper. Et là, tu verras la beauté, la splendeur du lieu ou tu te trouves et ô combien tu as de la chance d’être présent, ici et maintenant à cet endroit précis, sur cette terre, dans ce corps, dans cette univers.

L’ancrage par le yoga

Résultat de recherche d'images pour "méditation yoga"

Le yoga est, pour moi, un monde et mode de vie nouveau, bien qu’il soit un sport, je ne le considère par en tant que tel. Car il est tellement plus qu’un sport, c’est un art qui est très bénéfique pour l’ancrage, l’alignement, le centrage.

Petit rappel

Ancrage : Création ou reconnexion d’un lien solide entre soi-même et la Terre de manière à ce que nous nous sentons en sécurité, n’importe où et n’importe quand.

Alignement ou ligne du Hara : Être aligné, c’est être à l’écoute de son âme, être à l’écoute de ton vrai Toi, de ton guide intérieur.

Centrage : Savoir mettre son attention sur son centre de gravité et dans le domaine qui nous intéresse.

Quelques postures pour les petits et les grands :

Résultat de recherche d'images pour "yoga position debutant"

Résultat de recherche d'images pour "position yoga débutant"

L’ancrage par la méditation

Image associée

Méditation du rouge.

J’ai découvert cette pratique en faisant des recherches pour cette article. Et ici, c’est l’énergéticienne auteure et maître Reiki Mary Laure Teyssedre qui partage une médiation pour pratiquer l’ancrage au niveau énergétique.

« Fermez les yeux et prenez quelques grandes respirations ventrales. Fixez votre attention sur vos pieds, sur leur contact avec le sol. Laissez vos pieds s’enfoncer dans le sol, et doucement, laissez votre conscience remonter le long de votre jambe gauche, votre mollet, votre genou, votre cuisse, votre bassin… Reportez maintenant votre attention, sur votre côté droit en commençant par le pied, vos orteils, le contact de votre plante de pied sur le sol. Laissez doucement votre attention remonter le long de votre jambe droit, mollet, genou, cuisse, bassin…

Remontez maintenant avec votre attention tout le long de votre corps. Toujours en ayant cette conscience de vos plantes de pieds bien ancrées dans le sol, laissez votre attention remonter dans votre ventre, tous vos organes, le long de votre colonne vertébrale, dans votre poitrine, votre cage thoracique, votre cou, dans votre tête, votre boîte crânienne, votre cerveau… Au niveau de votre entrejambe se situe le premier centre d’énergie de couleur rouge.

Observez votée rouge. De quelle couleur est-il ? Quelle est la couleur qui vous vient à l’esprit ? Quelle est votre relation avec le rouge ? Est-ce une couleur que vous aimez ? Que vous portez régulièrement ? Ou non ? Laissez les images venir à vous, sans jugement. Ne cherchez rien, soyez prêt à réceptionner les pensées qui vous viennent. Observez, où ressentez-vous des tensions dans votre corps ? De nouveau, observez votre rouge, au niveau du premier centre d’énergie, à l’entrejambe.

Imaginez maintenant une belle tomate, de couleur rouge, une couleur vibrante et pleine d’énergie. Vous pouvez aussi imaginer, si c’est plus facile pour vous, le rouge du magma, une source de vie du centre de la Terre, ou le rouge du sang qui permet la vie à l’ensemble de notre corps, ou encore le rouge d’un coquelicot. Laissez cette couleur vibrante,

vivante vous envahir. Vous êtes rouge. Respirer le rouge. Ce rouge plein de tonus et de vie… Inspirez le rouge, expirez le rouge… Inspirez le rouge, expirez le rouge… Faites cette respiration visualisation une bonne dizaine de fois.

Y’a t-il des endroits dans votre corps où ce rouge ne circule pas ? Quels sont-ils ? Sans jugement, soyez juste observateur de ces endroits de votre corps, non accessibles encore à la couleur rouge. Ensuite, vous pourrez doucement réorienter votre attention sur vos pieds, vos plantes de pieds, sur le sol, votre contact avec la Terre à travers vos pieds.

Quand vous serez prêt, vous pourrez doucement ouvrir les yeux. »

Autre méditation :

Résultat de recherche d'images pour "Soleil sur l'homme"

Balade régénérante par la Source lumineuse.

Allonge-toi confortablement et fermes les yeux. Prends trois grandes respirations en gonflant le ventre à l’inspiration et en soufflant doucement à l’expiration en contractant le ventre pour faire sortir l’air complètement.

Une fois que tu as fais ceci.

Visualise un chemin dans la nature (mer, montagne, campagne,…)

Commence à marcher en prenant bien ton temps, au bout du chemin, tu vois un magnifique soleil.

Le soleil représente ton intérieur et ta lumière.

Concentre toi sur le soleil, suive-le, l’énergie qu’il émet est la tienne.

Tu rayonnes à travers lui. Il est là pour toi, pour te faire voir que tu existes par toi-même, et non pas au travers du regard des autres.

Une partie de ce soleil va se détacher et venir en toi au niveau du plexus solaire,tu vas maintenant faire corps avec lui. Aucune crainte le soleil ne brûle pas, il émet simplement une douce chaleur bienveillante.

Sa chaleur rayonne de part en part dans ton corps. Tu peux voir les rayons se diffuser jusqu’au bout de tes mains, tes doigts.

La chaleur remonte sur tes épaules, ton cou, sur l’arrière de ta tête, passe sur ton visage, il l’illumine puis descend dans ta gorge, puis sur ta poitrine, et dans le dos, descend dans ton ventre, irradie l’ensemble de tes organes. Cette douce chaleur continue son chemin vers ton bassin, passe dans tes jambes et va jusqu’à tes pieds.

Cette chaleur vient nourrir tes racines. Celles qui te permettent de prendre l’énergie de la terre pour te permettre d’être solide et stable dans ta vie.

Maintenant, tu visualises l’ensemble de ton corps avec le soleil au niveau de ton plexus.

Regarde-le, regarde toi, tu rayonnes, tu es centré dans ton espace vital qu’est ton corps.

Puis prends trois grandes est profondes respirations pour te permettre de visualiser cette image de te centrer sur ton corps.

Tu peux dès que tu es prêt ouvrir tes yeux en douceur et reprendre tes activités normalement.

L’ancrage par l’amour

Plus haut, je t’ai parlé du maître Taoïste, Mantak Chia avec la respiration cosmique. Il a, également fait plusieurs livres sur l’énergie sexuelle, notamment l’énergie sexuelle féminine et masculine qui t’explique que l’énergie sexuelle est la force de vie. Il existe plusieurs exercices et pratiques énergétiques pour développer cette énergie et l’acte sexuel de manière conscient. C’est pourquoi je préfère tout simplement te rediriger vers les auteurs suivants : Dr Tchang (La sexologie du Tao) et Mantak Chia.

Mon avisJ’attache une importance particulière dans l’acte sexuel, car je puisse en moi et en ma partenaire une énergie dite Divine. C’est assez palpable pour ma part, je ressens l’énergie qui entoure nos corps. Ce n’est pas un besoin « vital », mais c’est un besoin pour me sentir connecter à l’autre. Ça n’a peut-être pas de sens pour toi, mais je ne sais pas si tu as vu le film Avatar la connexion entre l’Être et la nature se fait grâce à la queue.

Résultat de recherche d'images pour "avatar connexion"

Voici un extrait de la connexion :

« -J’accole ma main contre la sienne. Nos deux symboles se reliaient parfaitement pour n’en former qu’un seul.
-Il faut demander à Eywa ce que cela signifie ! Viens suis moi !
-Je prend la main de Tzmukan qui me suit à travers la jungle jusqu’à l’arbre des âmes.
Arrivés au pied du gigantesque arbre, nous établissons la connexion avec Eywa.
00019110.jpg-Eywa, guide nous. Que signifie ces symboles ? Que devons nous faire ? Nous sommes perdus ?
-Eywa mis un petit moment avant de nous répondre puis finit par nous dire.
-Mes enfants, ceci est le symbole de l’amour. Il ne peut s’effacer. Vous êtes jeunes et impulsifs mais l’amour est omniprésent autour de vous. Ne passez plus à côté, cessez d’avoir peur. Je suis prés de vous.

La voix se tue.

-Je regarde Tzmukan. Nous sommes émus. Il m’enlace et m’embrasse.
Nous restons ainsi pendant plusieurs minutes, l’un contre l’autre à ne former plus qu’un seul et même corps.
-Épuisés nous nous endormons l’un contre l’autre au pied de l’arbre plus heureux que jamais. » Je bénie ce fabuleux film ! Sérieusement.

L’ancrage par la musique

Résultat de recherche d'images pour "percussion musique"

Petite je rentrais facilement dans une sorte de transe quand mon père jouait des percussions à la maison ou qu’il était en train d’écouter une musique entrainante, c’est lui qui m’a transmit l’amour de la musique et ma mère l’amour du mouvement grâce au corps.

Ce que je te conseille c’est de te faire une playlist spécial ancrage c’est-à-dire avec des chants chamaniques amérindiens, des mantras indiens, des percussions africaines, etc. Et laisse toi aller, laisser toi porter par les sons pour t’ancrer à la Terre.

L’ancrage par nos vêtements

Résultat de recherche d'images pour "vetement"

Quand j’ai commencé à étudier les massages, un de nos formateurs, Monsieur Papalardo Renato nous avez expliqué les bienfaits que pouvez nous faire les vêtements en fibres naturelles sur nous, pour se connecter au corps du receveur mais également au nôtre pour être ancré. Tout est une question de visualisation, d’acceptation de son corps physique et de sensation, il faut se sentir bien avec celui-ci.

Ce que tu peux faire c’est par exemple mettre un vêtement, des sous-vêtements, chaussettes et cetera en fonction de la couleur des chakras mais aussi de tes corps. Bon, je ne te dis pas de t’habiller comme un arc-en-ciel, sauf si ça te fais plaisir, fais le ! Il faut un brin de folie dans la vie, ça ne fait pas de mal.

L’ancrage par la colonne de lumière

Résultat de recherche d'images pour "colonne de lumière sur notre corps"

« Ferme tes yeux et concentre toi sur tes pieds. Puis imagine, sens, ressens, ou visualise une boule de lumière à 50cm environ en-dessous de tes pieds. Laisse cette boule de lumière, descendre le plus possible vers le centre de la Terre. Elle représente ta connexion avec la Terre. 

Puis imagine, sens, ressens, ou visualise une boule de lumière à 50cm environ au-dessus de ta tête. Laisse cette boule de lumière se connecter au Ciel, à ton étoile, à la Source, à l’Univers. Elle représente ta connexion avec le Ciel.

Imagine, visualise, sens ou ressens maintenant une colonne de lumière, ta connexion en haut, au Ciel, et ta connexion en bas, à la Terre. Laisse cette colonne de lumière rayonner.

Prends conscience de ces deux connexions, avec le Ciel et avec la Terre, et de ta place entre les deux. Joue avec cette colonne de lumière. Imagine l’énergie, la lumière, circuler. De haut en bas. Puis de bas en haut. Observe la façon dont elle circule, pour toi. Quel est « le sens de circulation » le plus facile ? A quelle connexion es-tu relié le plus facilement ? Le Ciel ? Ou la Terre ? 

Observe cette colonne de lumière. Permets lui de se renforcer, de grossir, de se planter fortement dans la Terre ; de descendre toutes les informations de « ton étoile » dans cette colonne pour s’ancrer facilement dans le sol sous tes pieds. »

L’ancrage par l’alignement, la ligne Hara

Résultat de recherche d'images pour "ligne du hara"

« Place tes pieds à peu près à la largeur de ton bassin. Plies légèrement les genoux, et bascule le basin de manière à ce que ton sacrum soit bien vertical au sol, un peu comme s’il formait un troisième pied de tabouret. Dans cette position, tu dois pouvoir être confortable. Rapproche d’abord les bouts de tes doigts tous ensemble. Imagine que les bouts de tes doigts s’allongent, comme si tu avais des doigts de lumière, des doigts énergétiques. Place-les à 3cm environ sous ton nombril. Laisse tes doigts se connecter à une petite boule d’énergie, le centre de ton être, le Tan Tien. 

Lors de cette connexion, tu peux ressentir de la chaleur, une paix, un lâcher-prise, de la lumière ou autre chose encore. Ou même rien. Tout est parfait, et ce type d’exercice  demande un peu d’entrainement comme dans un sport.

Quand tu te sentiras connecter à ton Tan Tien, tu imagineras comme rayon laser, très dense sortir de ton Tan Tien, ton centre à toi, pour se connecter au centre de la Terre.

Laisse des aller-retour énergétiques se faire, entre le centre de la Terre, et ton centre.

Puis imagine cette de lumière s’allonger jusqu’au siège de l’âme, un point à peu près au niveau du Thymus. Laisse se renforcer, par la visualisation, ton rayon laser entre ces trois points.

Enfin, imagine le quatrième point, au dessus de ta tête, ton point d’individuation, et laisse ce rayon laser te traverser entièrement. »

Conseil de Mary Laure Teyssedre : Pour t’aider à garder ta concentration, tu peux déplier les mains. Toutefois, il faut garder en tête que cette ligne te traverse du milieu du crâne jusqu’à l’entrejambe. Tu as tout à fait le droit de bouger. Observe les micros-mouvements éventuellement nécessaires pour un meilleur alignement.

L’ancrage par les minéraux et les mandalas

Résultat de recherche d'images pour "mandala Terre"Faire des mandalas soi-même et les colorier ou même les acheter tout fait et qu’il ne te reste plus qu’à les colorier c’est un autre très bon moyen pour s’aider à s’ancrer, à se connecter à la Terre et à l’énergie mais aussi ça va te permettre de te connecter à ta créativité.

Tu peux facilement en trouver dans les grandes surfaces ou bien aller voir sur ce site juste ici et les imprimer.

Résultat de recherche d'images pour "lithotherapie"

Si j’avais la possibilité d’avoir tous les cristaux chez moi, crois-moi ma maison en serait pleine ! Chaque cristaux, minéraux ont des vertus, des propriétés spécifiques. Bon… je ne m’y connais pas encore assez sur le sujet. Cependant, je te conseille les 3 volumes de Judy Hall La bible des cristaux qui est très complet et qui t’enseigne comment les nettoyer, les programmer, les utiliser, purifier, et cetera. Et enfin, il y a une boutique où je me sers assez souvent c’est Chateau Cristal – Boutique de minéraux et cristaux, bijoux, lithothérapie & objets ésotériques en ligne.

Le mythe de l’Arbre et la Pirogue

La-pirogue-et-larbre-Aquarelle-de-Valérie-Weishar-Giuliani-292x287

Tout homme est tiraillé entre deux besoins. Le besoin de la Pirogue, c’est-à-dire du voyage, de l’arrachement à soi-même, et le besoin de l’Arbre, c’est-à-dire de l’enracinement, de l’identité. Et les hommes errent entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre. Jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’Arbre qu’on fabrique la Pirogue. Mythe mélanésien de l’île du Vanuatu.


Dans ce mythe tout est question de symboles. L’Arbre ici représente la vie, de part sa taille et son évolution, il se caractérise par sa longueur (sa verticalité). Si nous devons parler d’arbre, on parle également de ses racines et ses racines forment un lien entre la Terre (bas) où il puisse son énergie vitale. Mais également de ses feuillages (haut) vers le ciel où il puisse son énergie cosmique. L’arbre est ancré à la terre, au noyau terrestre. L’arbre est vu comme l’axe du monde car il relie le monde du visible et celui de l’invisible, le ciel et la terre. C’est grâce à ses racines, qu’il peut résister aux intempéries, son ancrage, son alignement et son enracinement lui permet d’être solide, majestueux et rassurant.

Contrairement à la Pirogue qui est à première vue désignée comme un simple moyen de commotion. Elle est symbole de découvertes, de voyages, elle nourrit l’imaginaire, l’inaccessible… La Pirogue nous permet de nous détacher rapidement de notre terre. Contrairement à l’Arbre qui pour lui est ancré pour de très longues années. La Pirogue nous conduit vers l’inconnu, ce qui peut-être effrayant quand on a plus d’attache. Mais si on a un peu de réflexion, l’arbre et la pirogue ne forme qu’un. Car c’est à partir de l’Arbre que l’on crée la Pirogue. Ce qui nous amène à une nouvelle attache, à notre identité propre. Nous ne sommes plus dans l’arrachement mais bien dans une introspection. L’arbre s’ancre, la Pirogue nous emmène vers notre être le plus profond, c’est un voyage cosmique.

En conclusion, si entre les deux il y a une fissure, tout devient pesant. Et c’est grâce à l’Arbre qui devient Pirogue mais également grâce à la Pirogue qui nous permet de voyager en nous que nous pouvons nous changer de ses idées car elles sont elles-mêmes imprégnées d’une part de nous-même.

L’ancrage et moi

Vézelay (53).JPG
S’ancrer pendant un voyage avec un arbre centenaire.

Je ne me suis jamais sentis ancré, ni même à ma place. Petite, quand j’avais 2ans, j’ai commencé à pratiquer la danse et les compétitions jusqu’à mes 14 ans. Ensuite, j’ai été forcé d’arrêter ma passion à cause de mes chevilles trop souvent fracturées et donc fragiles…

Jusqu’au jour où j’ai découvert la méditation, la visualisation mais surtout les méditations car nous avons chacun nos techniques et nos moments propices à la méditation. J’ai pris conscience de l’énergie qui traverse mon corps pour créer, tisser des liens entre les éléments, les êtres vivants.

Cette énergie subtile trouve dans mon corps les canaux énergétiques pour faire circuler tout ça, et grâce à cette énergie, qui provient de la Terre (noyau), du Ciel (cosmique, Univers) que je peux créer une force, je deviens solide, je me sens plus vivante, plus en fasse, en harmonie avec tout ces mondes qui m’entourent. Je me sens plus en sécurité. Je suis Moi. Et je reprends soin de moi à nouveau !

Si, je ne m’ancre pas comme je l’ai été durant plus de 6 mois et notamment entre Novembre et Décembre 2017, ça me rend triste, malade, je perds l’équilibre que j’ai pu trouver et créer.

La nature est tellement belle, mystérieuse, si douce… Tout est harmonie, cyclique… Nous devons dans un premier temps respecter les êtres visibles et invisibles qui y vivent, dans un second temps nous pouvons nous ressourcer en son cœur, puiser l’énergie qu’elle nous envoie gracieusement et enfin éprouver cette gratitude infinie envers elle.

Je tenais à partager cette phrase de Christian Charrière que le magazine Happinez a su bien illustrer… C’est à méditer en conscience…

Trois témoignages

C’est tout nouveau pour moi, j’ai décidé d’inclure dans certains articles des témoignages  qui donneront sans doute une autre dynamique à l’article.

Pour cet article-là, j’ai décidé de faire appel à un ami que j’ai connu il y a 4/5ans durant une formation Spa praticien massage bien-être à Marseille, bien que l’on se soit connu sûrement dans une autre vie. Julie qui est professeur de Qi Gong et étudiante en médecine traditionnelle chinoise. Et pour finir Margerie une énergéticienne.

J’ai demandé à ces trois personnes de me donner :

  • leur vision de l’ancrage ;
  • comment s’en servent-ils dans leur métier ;
  • comment s’en servent-ils dans leur vie ;
  • et qu’est-ce-que ça leur apporte pendant ce temps.

 

641D0A95-5A49-4AEF-92BA-21D8B43C4A40
Sébastien, Spa Praticien à Marseille

« Être ancré c’est concret sans être concret, quand je faisais des arts martiaux étant plus jeune. Il y avait le  » cri qui tue »  et ce cri, cette extraction là , c’était quelque chose qui paralysé l’ennemi de la peur. Ça le tue d’une certaine manière (métaphoriquement), mais ça le tué d’une certaine manière.

L’ancrage c’est un peu la même chose pour moi, c’est le fait de se sentir présent tout en faisant abstraction du reste.

L’ancrage, dans le massage, est totalement différent avec le fait d’être ancré dans son époque. J’ai la sensation quand on est ancré, pour moi je suis conscient complètement de ce qui se passe autour, sans être affecté par ce qui m’entoure. Donc, je ne suis pas bien en ce moment, je suis triste justement parce que ça casse mon ancrage, ça casse la stabilité que le massage et que l’ancrage ont apportés dans ma vie.

Définition de l’ancrage pour Sébastien: Ça va au delà de ce que les gens nous ont dit en classe et ce que peut-être les autres gens ne comprenaient pas forcément, « Être ancré au sol « , oui nous sommes au contact du sol, certaines personnes en sont conscients et d’autres pas.

Ça va au delà de ce que les gens pourraient imaginer au niveau de l’énergétiqueÊtre ancré dans cet instant, je fais abstraction du temps qui passe.

Quand je déclenche le fait d’être en train de travailler pour faire un massage je me concentre sur ce que je dois faire, mon esprit , mon corps , tout est présent mais ce qui compte c’est le fait de donner ce que je dois donner. Et j’ai eu du mal quand je devais bosser un peu à droite, à gauche. Ou on t’impose des horaires à respecter ex: un californien 1/2h. Pour moi, il n’y a pas de temps, car je donne ce que je ressens, je vais faire en fonction de ce que je ressens. Alors parfois, il y a un peu de frustration chez les gens et ils me disent  » mais c’est tout ?  » alors, je dis allez-y et vous verrez si vous vous sentez bien tant mieux, je suis heureux. Par contre, si vous ne l’êtes pas c’est parce qu’on a pas été super bien connectés, je ne dis pas que c’est à cause de vous ni à cause de moi, c’est simplement le principe que vous n’allez pas ressentir les bons effets dès le début mais avec du recul vous verrez,  ça va se faire d’une certaine manière. Être ancré (je sais ça fait beaucoup de discours) ça me permet d’être transcendé au delà du temps, ça me permet d’être présent, et en même temps absent, j’ai l’impression de rentrer en méditation pour être en symbiose avec le corps de la personne que je vais masser. Du coup, ce moment là, c’est quelque chose d’important pour donner le meilleur de moi-même, après chacun à ça méthode. Je n’ai pas vraiment un mot ou une définition type de l’ancrage, car ça va dépendre du moment où tu me demande ça. »

Pour contacter Sébastien c’est juste ici. Tu peux également, le retrouver sur son Instagram juste ici.

IMG_20180103_115243_187.jpg
Julie, professeur de Qi Gong basée à Sallanches au Pays du Mont Blanc
L’ancrage pour moi c’est avoir les pieds dans la terre. Vivre dans le moment présent. Ici et maintenant.
« Tous les matins en me réveillant, je pose les deux pieds sur le sol et je m’enracine dans le terre, profondément. J’étire le sommet de la tête vers le ciel. Je prend une grande respiration et je peux commencer ma journée. Ça permet de rester aligner dans l’énergie.
– Est-ce que tu proposes aux personnes de ton cours (au début), une méditation pour t’ancrer ? Et si tu ne t’ancre pas, comment te sens tu ?
Pas forcément au début mais à chaque cours on s’ancre, c’est super important ! Si je ne suis pas ancré je vais avoir tendance à laisser mon ego (esprit, mental) prendre le contrôle. Ne plus être dans le moment présent … »
Pour contacter Julie :
Ponsin Julie
Téléphone : 0621953076
Adresse mail : Julie.qigong@gmail.com

Tu peux également la retrouver sur sa page Facebook juste ici, sur son site ici et sa chaîne YouTube juste ici.

IMG_20180102_115816_174
Margerie, énergéticienne à Denonville, à distance

« Bonjour, je m’appelle Margerie, j’ai 33 ans et je viens de créer mon entreprise Énergies et cristaux. C’est un concept de médecine alternative par les énergies. Je propose aux gens des soins énergétiques à distance, et je leur donne des conseils sur des pierres à utiliser au quotidien. Si ils le souhaitent, ils peuvent acheter des bijoux et des pierres sur mon site. 

Je suis formée en magnétisme et Reiki, et j’ai la chance d’être en 1ère année d’étude pour devenir litho-thérapeute. 

Le coté humain est primordial pour moi. J’aime prendre le temps de discuter avec les gens, de les conseiller. C’est une passion. Bien sûr je dois aussi concilier mon travail avec ma vie de famille car j’ai un amoureux et deux enfants à qui je dois consacrer du temps aussi. 

L’ancrage est une chose très importante. Au delà du mot qui est un peu devenu à la mode, se cache une évidence essentielle : être présent. 

Définition de l’ancrage selon Margerie : Selon moi, ne pas être ancré est un mal moderne. C’est la technologie et nos nouvelles habitudes de vie qui nous déconnectent et nous éloignent de la terre. Nous sommes là sans l’être vraiment, connectés à droite, à gauche, en faisant mille choses à la fois. On achète du pain au distributeur, on retire de l’argent au distributeur, on fait nos courses en ligne, on voit nos amis à travers des écrans… et effectivement, on perd notre ancrage. On est plus vraiment ici. On est partout. 

Personnellement je suis beaucoup dans le mental. Comme beaucoup de femmes, je réfléchis beaucoup (promis c’est pas une remarque sexiste), j’anticipe, j’appréhende, je ressasse… et lorsque je fais ça et bien je ne suis plus présente à moi même, à la terre. On peut s’aider de beaucoup de choses pour rester ancrer, minéraux, prières, huiles essentielles, visualisations, mais si on ne modifie pas notre façon de fonctionner cela ne marchera pas.

Pour ce qui est du mental, il faut accepter de lâcher prise. Lâcher les peurs et le besoin de contrôle. Et pour ce qui est du reste, il faut prendre du temps pour vivre au delà des réseaux sociaux. Souvent la 1ère chose que nous faisons au réveil, c’est consulter Instagram et Facebook. Et si on remplaçait cela par autre chose ? Méditer, faire du yoga, ou n’importe quel autre sport, se promener dehors avec nos chiens, nos enfants ou juste nous même, inviter des amis à sortir, organiser et ranger sa maison, faire pousser des fleurs ou des légumes, dessiner, peindre, sculpter, respirer, faire à manger… lâcher notre mental, nos écrans, et consacrer chaque jour quelques heures pour palper la réalité terrestre. Prendre soin de son corps est très important aussi. Pour bien s’ancrer, un petit massage de pieds est très efficace

Pour résumer, mon conseil pour rester bien présent sur terre, si vous avez tendance à flotter, c’est d’instaurer une petite routine pour ne pas vous perdre. Pourquoi pas, la noter dans un cahier et la lire chaque matin au réveil.

Par exemple : aujourd’hui je prends le temps de promener mon chien pendant 1/2 heure, de faire 20 minutes de yoga, de trier mes vêtements, de prendre un bain en lisant un livre, de semer des radis. Ce sera votre « routine d’ancrage » a noter sur votre « carnet d’ancrage ». 

Les pierres qui pourront vous aider pendant une méditation ou tout au long de la journée en les portant sur vous sont

La Tourmaline noire, le Jaspe rouge, le Quartz fumé, la Bronzite ou la Chiastolite. 

Mais les pierres ne font jamais tout le boulot à votre place. Il faut être dans une démarche active. Pendant un soin énergétique, je rééquilibre les chakras et je peux aussi vous aider. »

Pour contacter Margerie voici son mail : energiesetcristaux@gmail.com et tu peux la retrouver sur sa page Facebook et son site web.

Quand nous focalisons notre attention sur notre corps, il faut le faire avec toute la compassion et la bienveillance dont ce corps a besoin. Même quand nous portons notre attention sur notre corps, notre esprit se manifeste immédiatement à l’arrière-plan. Ce peut-être une voix qui me dit qu’il reste tant de choses à faire. Ou mon propre jugement critique qui s’éveille et me fait remarquer que ce que je fais n’est certainement pas bien. Ce n’est que lorsque nous sommes bien ancrés dans notre corps que nous pouvons passer à l’esprit, aux pensées, aux émotions. Le tout avec bienveillance, ce qui n’est pas facile. Extrait du livre Méditez avec nous, témoignage d’Edel Maex


Sources

Site :

  • Vivre Qi-GONG – mouvements et bien-être.
  • France Qi Gong – le réseau des temps du corps.

Livres :

  • L’ancrage énergétique de Mary Laure Teyssedre : 4,95€
  • Prendre conscience de son énergie de Mary Laure Teyssedre : 9,90€
  • Alignement, centrage, ancrage, enracinement de Mary Laure Teyssedre : 16,90€
  • Le corps a ses raisons de Thérèse Berthérat : 6,50€
  • Guérison par les énergies cosmiques de Mantak Chia : 24,85€ (il y a énormément de livres intéressants écrit par le même auteur.)
  • L’énergie sexuelle féminine/masculine retrouvée de Mantak Chia : 21,60€
  • La bible des cristaux (il y a 3 volumes) de Judy Hall : 22,00€
  • Guérir par la lumière de Barbara Ann Brennan : 23,50€
  • Le pouvoir bénéfique des mains de Barbara Ann Brennan : 24,00€
  • Méditez avec nous de Christophe André : 24,50€

Magazine de L’INREES :

  • Inexploré n°37 : 7,90€ ou 30.00€ pour l’abonnement à l’année.
  • Happinez n°30 : 5,95€ ou 38,00€ pour l’abonnement à l’année.

Pour conclure, quand on parle d’ancrage, d’alignement, de centrage énergétique on peut voir qu’il y a plusieurs techniques et différentes façons de procéder pour se connecter à la Terre, tout comme la méditation d’ailleurs l’ancrage pour moi, est une forme de méditation. Si nous voulons nous sentir mieux et aligner, l’ancrage est un très bon moyen.

Tout ce qu’il y a dans cet article est une partie de ce que j’ai appris, compris et surtout que j’essaie de mettre en pratique dans ma vie grâce à de nombreux livres et vidéos. J’espère que cet article te sera bénéfique comme il a été pour moi.

Remerciement à Margerie, Julie et Sébastien pour m’avoir confié un peu de leur temps pour cet article, merci également à toi Happy d’avoir pris le temps de me lire ou de me relire car il y a beaucoup d’informations à assimiler.

N’hésite pas à me donner ton retour et à partager l’article. ❤

Tu peux me retrouver sur ma page Facebook ici et mon Instagram ici.

Joyeusement, Caro.

Publié par

Passionnée par le partage, l'échange et la découverte, je t'invite dans mon univers à bras ouverts ! "On est digne de son bonheur quand on aime à le partager." Jean Baptiste Blanchard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s