Cheminer vers soi • Un pas après l’autre

Coucou Happy,

Aujourd’hui, j’aimerais te parler de ma vision du cheminement vers soi et surtout des étapes qu’il y a, ou tout du moins que j’ai pu rencontrer et dont j’ai pris conscience tout doucement. Et si en train de lire cet article, c’est que j’ai attiré ton attention, car (peut-être) au fond de toi, tu es sur l’un de ces chemins.

Le voyage commence quand tu l’auras décidé 🙏🏻

Savoir cheminer seul est le plus beau voyage à la rencontre de soi-même. Christine Gonzalez

Commencer à travailler sur soi, sur sa vie est un long processus qui se divise en plusieurs étapes, il y a :

  • La recherche,
  • Le « traitement » des potentiels blocages,
  • La crise,
  • La compréhension,
  • L’acceptation.

Chemin numéro 1 : la recherche

Vouloir se connaître, apprendre à gérer et/ou à régler quelque chose demande du temps et donc de la patience. Dans ce premier chemin que je viens de prendre, j’ai un certain poids, un bagage (émotionnel et/ou physique) que je traîne depuis un certain temps, sans plus ou moins y faire attention… Et puis vient la prise de conscience aussi petite ou grande soit telle, elle est bien là. Les premières questions qui me sont venues à l’esprit sont :

  • Pourquoi maintenant et pas hier ou un autre jour ?
  • Pourquoi dois-je me remettre en question ?
  • Qu’est-ce que je cherche ou bien recherche exactement pour que j’ai, soudainement, cette envie de comprendre ce qu’il y a au plus profond de moi ?
  • D’où ça vient ?
  • A qui dois-je parler ?
  • Suis-je devenue « folle » ?
  • Dois-je avoir peur ?
  • Que dois-je comprendre de cette étape à l’âge que j’ai ?

Toutes ces questions font partie de la recherche vers soi, vers un potentiel mieux-être. On ne peut pas répondre à toutes ces questions sur le tas, seul.e. Attention, je ne dis pas que l’on ne peut pas y arriver en faisant une introspection, loin de là. Je pense simplement qu’il est préférable d’être avec quelqu’un pour que l’interlocuteur puisse nous amener à la source de toutes ces questions.

Une fois que j’ai trouvé la personne à qui parler, cela peut-être un psychologue, psychiatre, psychanalyste, sophrologue, hypnothérapeute ou autres, je commence à parler de mon histoire ou d’une période de ma vie, bien évidement il va y avoir (peut-être) de plus en plus de questions qui vont arrivées ou peut-être que ça sera de plus en plus limpide pour soi.

Cheminer vers soi, vouloir se rencontrer et/ou se (re)connecter est une ascension. Chaque pas que nous faisons est un grand pas ! Pourquoi ? Car il y a eu ce questionnement et cette prise de conscience qui t’ont conduit là où tu te trouves actuellement. A savoir en chemin…

Chemin numéro 2 : le « traitement » des potentiels blocages

Une fois la source remontée et les potentiels blocages mis en évidence, je me retrouve sur le chemin numéro 2 et là, arrive le « traitement », je mets les guillemets car il ne faut pas le prendre au sens stricte du terme (c’est comme ça que je le vois et pense).

Grâce à plusieurs outils comme par exemple: le yoga, la méditation, la visualisation et autres thérapies holistiques, cela aura un effet considérable sur notre corps et notre esprit.  Parce que ce « traitement » viendra harmoniser ou ré harmoniser le corps physique, sur le psychisme et le mental pour permettre à chacun de développer et de vivre un maximum de son potentiel santé et bien-être.

Chemin numéro 3 : la crise

C’est le chemin que certain redoute, personnellement je l’adore même s’il me secoue comme si j’étais dans un avion en pleine perturbation. Le chemin numéro 3 ou comme j’aime l’appeler « la crise » peut se comparer à une essoreuse à salade, pourquoi ?

Parce qu’une fois que tu as exploré ton intérieur en profondeur y compris les autres cavités, et que tu as pu mettre des mots sur tes maux, ton cerveau va travailler sur ses recherches et ses découvertes. Et là… Toutes les émotions que tu as ressenti, que tu as bloqué inconsciemment ou consciemment, que tu t’es caché vont remonter à la surface et il ne faut pas essayer de les maîtriser, surtout pas, il est préférable de les laisser sortir. L’émotion a une telle puissance, une forte vibration et un impact incroyable que ça envahi tout ton être et là… Tu es cette salade qui tourne à toute vitesse, sans trop savoir pourquoi ni comment…

C’est dans cette période de « crise » que se font les déblocages. Généralement nous n’en sommes pas conscient, il nous faut du temps pour avoir conscience de cela. Personnellement quand j’ai vécue cette crise, c’était la nuit… J’étais dans une panique horrible, j’ai eu du mal à m’endormir, mes peurs et émotions ont explosé comme une  bombe dans mon corps et mon esprit. Je n’ai rien compris de ce qui se passait à ce moment-là. Le lendemain, j’ai contacté Nathalie Piebourg la sophrologue qui me suit et me forme, en lui expliquant ce qui s’était passé dans la nuit, elle m’a fait prendre conscience que ce que j’avais vécue hier soir était dû à une prise de conscience.

Le fait d’avoir cherché d’où venait ses potentiels blocages, d’en avoir discuté et réfléchis, je pense que ça a créé une cheminée d’évacuation émotionnelle, ce qui engendre par la suite une sensation de calme.

Chemin numéro 4 : la compréhension

La fin du voyage approche, je viens de commencer le chemin numéro 4 qui est la compréhension. Je commence à comprendre pourquoi j’ai (peut-être) bloqué, refoulé cette émotion au moment où je l’ai ressenti, pourquoi est-ce que j’ai vécu cette situation là, qu’est-ce qui a fait que…

Mais quel a été le déclic qui m’a permis de comprendre  ?

Pour ma part, ça a été le fait de creuser profondément dans toutes les pistes en commençant par mon enfance, puis mon adolescence et enfin ma vie en tant que jeune adulte, j’ai longuement parlé de chaque membre de ma famille puis j’ai fait de même avec mes amis, mes relations amoureuses et ainsi de suite. La discussion, peu importe si nous avons du mal à nous exprimer clairement, c’est très libérateur et le fait de se sentir écouter et soutenu pour nous amener au mieux-être, t’apporte une vague de positivisme incroyable.

Si un jour tu devais te poser cette question « Quel a été le déclic qui m’a permis de comprendre ? » sache que toi seul.e par ton expérience de ce cheminement peut y répondre et que toutes tes réponses se trouvent en toi quelque part, à attendre d’être découverte ou simplement nettoyer.

Chemin numéro 5 : l’acceptation

Je me trouve enfin sur le chemin numéro 5, celui de l’acceptation. Peut-être est-il le dernier des chemins vers soi, qui sais ?

J’en ai fait du parcours… J’ai soulevé des montages d’émotions et j’ai découvert des grottes de souvenirs, de sensation, de blocages que j’ai exploré avec patience et minutie… Est-ce que j’ai compris pourquoi ? Oui. Est-ce qu’il faut travailler dessus ? Absolument. Dois-je avoir peur ? Pas du tout. Peut-on dire qu’il y a une solution ? Oui, car tout problème à sa solution.

L’acceptation est le fait de consentir un évènement, une situation plus ou moins embarrassante (ou pas). J’ai accepté tout au long de mon cheminement d’aller toujours plus loin, j’ai fini par accepter les émotions, les situations que j’ai vécue, que j’avais au fond de moi et je m’en suis libérée, tout doucement, évidement il y aura toujours le souvenir d’une odeur, d’un baiser, d’un moment, d’une sensation… Il y avait énormément de larmes, un mélange de colère, de tristesse, de joie, d’incertitude, de passion, c’est une tambouille qui m’était propre avec un mélange d’énergies qui ne l’étaient pas.

8 célèbres citations sur la connaissance de soi

Il n’y a pas de gens faibles, il n’y a que des gens qui ne savent pas ce qu’ils valent. Daniel Pennac

Nul ne se connaît tant qu’il n’a pas souffert. Alfred de Musset

Il y a en nous des galaxies d’amour, des abîmes de malheur, des irruptions de haine, des égarements stupides, des éclairs de lucidité. Edgar Morin

Quand vous dites « oui » aux autres, assurez-vous que vous ne dites pas « non » à vous-même. Paulo Coelho

Hier, j’étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd’hui, je suis sage et je me change moi-même. Djalâl Al-Dîn Rûmi

Comment peut-on apprendre à se connaître soi-même ? Par la méditation, jamais, mais bien par l’action. Mahatma Gandhi

Le plus grand explorateur sur cette terre ne fait pas d’aussi longs voyages que celui qui descend au fond de son cœur. Julien Green

En allant au fond de nous-mêmes, nous découvrons que nous avons exactement ce que nous désirons. Simone Weil

Image-pour-blogue13-nov.-2015.jpg

Le plus beau des voyages est bien celui que l’on fait pour soi, en s’ouvrant et en libérant ses émotions et par la même occasion nous travaillons sur nos chakras, pour renouer avec ce contact qui nous est propre et que nous avions perdu ou laisser tomber en rentrant dans une des spirales, il faut en prendre conscience. Tu peux même être accompagné de près ou de loin.

En sommes-nous tous conscient à un moment de notre vie sur Terre ? Oui ou du moins je l’espère !

Je termine avec cette très belle photo, d’un autre chemin à explorer, qu’il soit sombre ou lumineux sache que tu n’es pas seul.e, nous passons tous par ces chemins à un moment clé de notre vie. S’il est sombre, dis toi qu’il y a toujours cette lumière au fond de toi, qui te sert de torche et celle qui se trouve au bout de ton parcours comme repère (même si tu l’as vois loin), si le chemin est lumineux fait le devenir encore plus lumineux et partage le avec ton entourage.

Un cycle se termine pour en commencer un nouveau qui sera encore plus enrichissant.

Je te souhaite un bon voyage, un merveilleux cheminement. Merci de m’avoir lu et d’avoir pris le temps, surtout. N’hésite pas à partager l’article, à le commenter et/ou à l’aimer.

Je t’aime et je t’embrasse fort.

Joyeusement, Caro. ❤

2 commentaires sur “Cheminer vers soi • Un pas après l’autre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s