Le lien qui nous relie au tout

Il y a quelque chose de réellement important pour moi, ici, que je vois disparaître petit à petit. C’est le lien. Ce lien qui nous unis tous à tout. De l’infiniment petit à l’infiniment grand. Ce lien qui peut prendre la forme du cordon ombilical, d’une liane, d’une racine, d’une toile, bref de diverses formes. On peut ressentir ce lien avec TOUT ! Que ce soit la Terre-Mère, les animaux, les végétaux, les humains, les minéraux et le cosmos. Et pourtant… j’ai cette sensation en moi qui me dit que ça diminue et ça n’engage que moi bien évidemment. Très sincèrement je me suis toujours sentie connectée aux mondes qui m’entourent y compris aux éléments, cependant c’est avec quelques personnes que je ressens particulièrement ce lien et elles ne sont pas beaucoup et puis d’ailleurs elles se reconnaîtront.

Réapprenons à rouvrir nos sens à travers cette nature, et ses gens qui entrent (peu importe la durée) dans notre chemin, car ils ont toujours un enseignement à nous apprendre. Arrêtons de parler du « je » et commençons à reparler du « nous », ce « nous » qui est un ensemble, une union entre toute chose. Soyons à l’écoute de notre intérieur et non pas des intérieurs des mondes extérieurs qui ne nous appartiennent pas. Émerveillons nous devant ces millions de liens que NOUS créons ENSEMBLE. Il faut apprendre à faire renaître le collectif et à rouvrir la porte de la beauté de toute chose. Pansons nos blessures sans avoir PEUR de demander de l’aide. Arrêtons d’alimenter un passé déjà terminé et commençons à CRÉER ENSEMBLE le présent.

Ce lien est vitale car c’est comme ça que l’on arrive à donner ce que l’on peut donner et à recevoir ce que l’on s’autorise à recevoir de la part d’un autre être. Apprenons à ré-harmoniser, à guérir cette dysharmonie et je ne parle de faire une imposition de mains puis le tour est joué, c’est bien plus subtil que ça ! Il faut, à notre rythme, arriver à intégrer les déséquilibres pour pouvoir en tirer les bénéfices.

 

 

•Film « Avatar » de James Cameron (2009)
•Peinture « La main de Dieu et d’Adam » par Michel Ange (1508-1512)
•Dessin « Les dessins embryologiques du fœtus » de Leonardo da Vinci, (1510-1512)
•Art aborigène « Au rythme de la Vie ».

Pour ma part, ces 4 œuvres représentent le lien, la connexion à un ensemble, à un tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s