Le défi d’une vie

Je suis de la race humaine.

J’ai un corps qui est composé de sang, d’eau, d’os, d’organes, de membres…

Je suis doté d’une âme et de sens.

Mon corps est mon temple dans lequel siège mon âme.

Dès ma création, il est mon tout premier et sera mon dernier contact avec l’humain.

J’ai la faculté de pouvoir développer ma conscience, mon langage, ma pensée, de pouvoir interagir avec mes semblables, le monde qui m’entoure et de communiquer avec eux et la nature.

Mes émotions et mes sentiments régissent continuellement ma vie, tout comme, d’ailleurs, les sensations.

Qui suis-je ?

Quel est mon but personnel ?

Quel est le principe de cette planète ?

Qu’est-ce qu’une vie ?

Qu’est-ce qui m’empêche d’avancer ?

Pourquoi regrettons-nous le passé ?

Qu’est-ce qui me fait peur dans le présent ou dans la notion de futur ?

Pourquoi suis-je ici ?

Qui est Dieu ?

Existe-il vraiment ?

Pourquoi certaines personnes ne croient pas en Lui ?

Qu’est-ce qu’une âme ?

Comment est-ce que je suis arrivé là ?

Je ne suis pas ces émotions et encore moins ces sentiments.

Tout est légitime dans ces questions, car elles constituent une partie de ce que je suis, ce que nous sommes tous ensemble.

Le défi de l’Homme dans sa plus simple et traditionnelle pensée mais aussi état d’être, c’est d’expérimenter pour apprendre à connaître son environnement et développer ses capacités, ses compétences tel qu’il EST. Ni plus, ni moins.

Le défi d’une vie n’est-pas de faire bonne fortune et ainsi amasser grossièrement et bêtement du matériels en tout genres.

Le défi d’une vie c’est de partir de sa base, avec son bagage de naissance, ses expériences, ses histoires, son histoire, ses rencontres pour parvenir à l’unité va-t-on dire « suprême » entre qui je suis et l’Univers Créateur. C’est la fusion entre ce moi, ce toi, ce nous et Dieu. C’est de vivre le plus pleinement possible tout ce que j’entreprends, d’être en alignement avec la nature, ce que je ressens et ce que je vis dans mon quotidien et avec les personnes qui m’entourent. C’est comprendre les émotions, les sentiments, les sensations qui me traversent, pouvoir les exprimer et les expliquer simplement avec mon propre langage.

Le défi d’une vie, ce n’est pas si complexe que cela. La vie est la vie, elle ne demande rien. C’est nous, hommes et femmes qui demandons toujours plus.

Le réel défi de la vie est de par notre souffrance apprendre à aimer sans se détourner de cet Amour, oui avec un grand A. C’est aussi apprendre à pardonner à soi-même et aux autres, à se nourrir de ce que nous vivons, éprouvons, expérimentons tout au long de celle-ci. Car la Vie, la vie est une marche méditative, contemplative, c’est une marche vers l’éveil, vers notre humanité et l’amour profond du Créateur.

Merci de m’avoir lu.

N’hésites pas à t’abonner au blog, à commenter, à aimer ou encore à partager si tu le souhaites.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Tendrement,

Caroline

P.S : A 20h sur mon Instagram, tu pourras retrouver cet article en IGTV.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s