Les anciens inconnus

« On trouve le temps que pour ce que l’on veut et ce que l’on souhaite. Le discernement des priorités est bousculé. L’importance est modifiée, aveuglée par l’égoïsme qui te fait sombrer à petit feu… J’ai mis du temps à le comprendre, crois-moi ça me déchire le cœur… Dans le fond, je ne suis pas surprise mais encore une fois, tu m’as déçus. S’il te plaît, ne me promets plus rien, jamais, car tu ne tiens aucune de tes promesses. Toi et moi nous sommes devenus des inconnus qui nous sommes assis côte à côte sur un banc public avec une parfaite indifférence. C’est triste et pathétique, ce lien qui se déchire sans que tu t’en rende compte.

À bientôt, peut-être. »



« Je ne veux plus de tes « je t’aime », ils sont comme des coups de poignard dans mon petit cœur que tu savais pourtant fragile. Je ne veux plus de tes baisers, ni de tes câlins. Fais-toi absent comme tu sais si bien le faire et peut-être qu’un jour tu prendras conscience de ce que nous étions ensemble. Je ne répondrai plus à tes lettres, pas avant d’avoir pansé mon cœur. »

Caroline.DB

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s