Les mathématiques

 » Je soustrais le manque de ta présence. J’additionne la pensée de tes baisers sur mon visage que je multiplie par la tendresse de tes mots au creux de mon oreille ainsi que tes gestes tendre sur mon corps, pour obtenir un résultat qui me rend tout a fait positive a ce calcul. »

Caroline.DB

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s